Aller au contenu principal
Sujet: Le système de couches aufs (Lu 128 fois) sujet précédent - sujet suivant
0 Membres et 1 Invitédans ce sujet

Le système de couches aufs

Bonsoir, à toutes et à tous.

Did18 et moi en discutons dans la sous-rubrique "Scripts->Combineur de sfs"

L'admin mettra ce message où il pense qu'il va ! D'après moi, cela touche au « système Linux », mais comme aufs jongle avec des répertoires, je mets cette référence ici, sous fichiers. (J'fais pas exprès, j'vous jure, pour prendre les catégories de travers !!) :)

La question de Didier était -- en d'autres mots -- pourquoi BarryK a-t-il à l'origine recommandé de charger un maximum de 6 sfs  pour ne pas déstabiliser le Puppy ?

J'ai cherché une référence directe de BarryK, mais je n'ai rien trouvé encore.  Je continue à chercher, à temps perdu. Par contre, ceci : https://www.thegeekstuff.com/2013/05/linux-aufs/ qui est peut-être plus fondamental. Cet article contient quelques définitions, mais est surtout basé sur des exemples.

À noter qu'il existe, en plus d'aufs, les techniques OverLayFS et union mount, et 2-3 autres, dont une concernant le noyau Linux même, et qui ont des résultats équivalents au plan de l'indépendance (ou non) des « couches » de programmes et/ou d'arborescences.

Sans cette technique, Puppy ne serait pas grand'chose, à mon humble avis. Cette technique sert dans Puppy depuis « l'underdog » jusqu'au sfs_load.

J'espère avoir produit une référence suffisamment claire. Je vous avoue que je ne refuserai pas une aide à une meilleure compréhension de cette technique importante dans Puppy. Merci d'avance.

À+
musher0
~~~~~~~~~
C'est parce qu'on n'ose pas que c'est difficile.
(D'après Sénèque)

 
Simple Audio Video Embedder